⏱ Temps de lecture : 5 min.
[Total : 0 Moyenne : 0]

Ton cerveau est en perpétuel mouvement ? Impossible de le calmer, il n’en fait qu’à sa tête. La nuit, les week-ends, pendant ta méditation et pire pendant tes vacances ! Jamais tu ne parviens à relâcher la pression et donc à te reposer. Alors, comment réussir à déconnecter en tant que Freelance ? 

Cette pression qui nous étouffe

Il faut dire que nous sommes nos pires ennemis. Nous sommes sans arrêt à nous mettre une pression de dingue.

Je me suis réveillé avec 10 minutes de retard

Je n’ai pas assez travaillé aujourd’hui 

Et si je travaillais ce week-end pour prendre de l’avance ?

Bref, notre cerveau ne nous laisse jamais en paix et surtout il est toujours en train de tourner en boucle ! Ce n’est pas étonnant, on nous a plutôt habitués depuis notre plus tendre enfance à avoir une hiérarchie au-dessus de nous pour nous guider et nous dire quoi faire : notre famille, nos professeurs et nos employeurs.

Alors, forcément, lorsque l’on se retrouve seul face à soi-même, c’est la débandade ! 

Mais le problème, c’est que lorsque ce sont les autres qui nous mettent la pression, elle est toujours moins forte que celle que l’on se met soi-même. Notre pression et notre stress internes sont notre pire ennemi. À cause d’eux, on se fatigue plus vite et nous approchons donc dangereusement du stade du pétage de plomb ! 

Mais pas de panique, on va te donner toutes les astuces pour ne pas péter une durite et être en mesure d’avancer sereinement — tout en restant efficace, car c’est bien l’objectif.

Réussir à déconnecter chaque jour

La première des choses, et ce n’est clairement pas la plus simple, est d’apprendre à s’écouter. C’est une étape primordiale pour être en phase avec ses envies et ses besoins, et donc éviter d’aller contre. 

Tu es peut-être déjà passé par une phase de salariat où il était totalement impossible de faire selon tes envies. Tu l’as certainement également mal vécu, car tu as souhaité devenir libre et indépendant quelques années plus tard. Eh bien, c’est le moment ou jamais de signer un pacte avec toi même pour les prochains mois et prochaines années. 

Pour cela, il est important d’avoir un rythme. Se lever à une heure qui nous convient, éviter les journées à rallonge et surtout se donner des jours OFF chaque semaine (que ce soit le week-end ou en pleine semaine). Cette routine que tu vas te donner va te permettre d’organiser ton travail par plage horaire et donc d’être plus productif.

Mais surtout, cela signifie que tu t’accordes également des moments de détente dans ton planning et c’est là que c’est d’autant plus important. Cela peut être de lire chaque jour, de prendre le temps d’aller faire du sport ou tout simplement méditer 10 minutes par jour. 

À lire également :  Nouvelle année : les bonnes bases pour décoller

Mais une chose est sûre : ton corps et ton esprit ont besoin d’avoir des moments off chaque jour pour être en mesure d’assimiler quand il est nécessaire de déconnecter quand on est Freelance. 

Des vacances obligatoires

Mais surtout, et c’est là que le bât blesse, tu DOIS inclure de vacances chaque année pour déconnecter en tant que Freelance. C’est difficile, car contrairement à notre ancienne vie de salariée, personne ne nous paie pendant que l’on se la coule douce.

Il est donc nécessaire de prévoir à l’avance, d’intégrer dans le calcul de tes revenus une partie qui te permet de prendre 1, 2, 3 ou 5 semaines de vacances l’année. Eh oui c’est à toi maintenant d’être ton propre RH et surtout de t’y tenir ! 

Et quand on parle de vacances, on parle de VRAIES vacances. Pas celles où tu apportes ton ordinateur pour répondre aux mails ou travailler au bord de la piscine. Si c’est une excellente manière de voir la vie de Freelance, on te l’accorde, cela n’empêche qu’il est nécessaire de mettre ton cerveau au repos complet pendant 1 semaine minimum chaque année. 

On sait que ce n’est pas facile pour tout le monde ! On est comme toi, et David a beaucoup de mal à lâcher son téléphone pendant que le cerveau d’Emilie bouillonne H24 au bord de la piscine durant les 4 premiers jours. Pourtant, on a quelques petites astuces à te partager pour t’aider à apprendre à déconnecter pendant tes vacances.

  • Couper le téléphone et les e-mails. Un message d’absence et tu t’interdis de lire les nouveaux arrivants !
  • Désactiver les notifications des applications comme Facebook, Instagram, Slack, Trello… et j’en passe !
  • Pour une astuce plus radicale, mais tout aussi pertinente : supprimer les applications de ton téléphone et ne pas emmener ton ordinateur. REPOS ASSURÉ !

On pense qu’avec cela, tu auras toutes les cartes en mains pour réussir à déconnecter en tant que Freelance. Et si c’était important pour nous de t’en parler, c’est surtout parce que l’on a fait cette erreur et qu’on a failli flancher ! 

Depuis, les moments de coupure sont obligatoires dans nos quotidiens à tous !

diam amet, ipsum id, ut Curabitur eget porta.

Pin It on Pinterest

Share This