⏱ Temps de lecture : 12 min.

« Parfois il faut savoir courir avant de marcher ! »… Cela pourrait être la devise des Start-ups mais aussi des entrepreneurs qui veulent une approche moderne et disruptif pour lancer leurs offres. Une approche qui te permet de :

  • aller vite : dans un monde où tout bouge rapidement, tu ne peux plus te permettre de prendre le temps de tout peaufiner avant de lancer ton offre.
  • tester le marché avant de dépenser tes ressources (temps, financiers).
  • avoir une approche client et non une approche produit afin de mieux servir tes futurs clients. Cela sous entend que tu dois interagir avec eux et te remettre en question systématiquement.

Pour cela, le GROWTH HACKING est une solution efficace pour lancer ton offre en adéquation avec ton marché et tes clients. Il permet de tester des idées sans engloutir des budgets énormes et gâcher des mois de travail.

Mais c’est quoi le Growth Hacking ?

Growth en anglais veut dire “croissance” et Hacking est une pratique qui consiste à détourner le système. Ce terme viens des hackers en informatique qui cherchent à contourner les systèmes de protection d’un site web par exemple.

Le Growth Hacking est donc une façon de travailler qui permet de détourner intelligemment des systèmes existants ou des méthodes plus « traditionnelles » pour gonfler sa croissance rapidement. L’objectif est d’avoir un maximum de résultats avec un minimum de moyens !

Et pour t’aider, on te propose 7 hacks te permettant de lancer une offre en 5 jours !

JOUR 1 : Prépares ton plan de bataille !

Avant de lancer ton offre avec succès, il va te falloir préparer ton plan de bataille, autrement dit : ta stratégie ! Tu ne peux pas commencer à mettre en place des outils et définir ton offre si tu ne sais pas à qui tu t’adresses.

Décris ton client type.

Commence par décrire exactement qui est ton client idéal pour ton business. Pour rappel, un client idéal est un client qui :

  • t’apporte suffisamment de chiffre d’affaires et de marge.
  • avec qui tu prends du plaisir à travailler.
  • qui perçoit correctement la valeur de ton offre car elle répond parfaitement à sa problématique.

Par exemple, si tu es freelance dans la création de site web et référencement, tu ne proposeras pas tes services de la même manière et au même prix à des petites entreprises du BTP de ta région qu’à des PME industrielles. Les budgets, les délais, les attentes et les besoins sont complètement différents. Quand la première cible demandera un site pas trop chère, la seconde voudra un site parfaitement optimisé lié à une plateforme numérique interne.

ASTUCE GROWTH HACKING (coût : gratuit) : Avant de prendre contact avec ta cible, commence par imaginer le parcours client en te mettant à la place de la cible que tu vises. De la réflexion à l’acte d’achat, essaie de comprendre si ton parcours est viable, compréhensible et simple pour ton futur client.

Crée ensuite un sondage de quelques questions pour aller comprendre ta cible. Ce sondage peut être fait sur internet grâce à Google Form. Tu peux ensuite le partager sur les réseaux sociaux et tes contacts. Mais il peut aussi être fait dans la vraie vie en prenant contact avec ta cible (rendez-vous physique ou téléphone) pour poser des questions afin de les comprendre.
Tu vas ainsi voir quelle type de clients répond le plus et semble être le plus intéressé par ta proposition : voilà ta future cible !

Définis LA caractéristique de ton offre.

Si ton offre n’est pas entièrement terminée et optimisée ce n’est pas grave ! Eh oui, ne gâche pas la ressource la plus précieuse que tu possèdes : ton temps ! Teste d’abord un morceau de ton offre avant de l’embellir et passer du temps dessus. Car si tu t’es trompé et que ce que tu proposes n’intéresse personne… Tu auras perdu un temps précieux !

Travaille dans un premier temps ton MVP (Minimum Viable Product). Il s’agit du minimum nécessaire pour que ton offre soit présentable et un minimum opérationnel pour tes premiers clients. C’est à ce moment que tu dois définir LA caractéristique principale à mettre en avant et qui caractérise ta proposition de valeur. C’est ce que tes futurs clients vont percevoir comme suffisamment intéressant pour entrer en contact avec toi, voire acheter l’offre.

ASTUCE GROWTH HACKING (coût : quelques dizaines d’euros) : Il va falloir valider ton offre auprès de ta cible pour être sûr que tu ne t’es pas trompé. Si c’est le cas, il sera toujours le temps de tester une autre cible.
Met en place une Landing Page sur ton site (en français : une page d’atterrissage). Cela permettra à tes futurs clients d’arriver sur la page où tu communiques sur ton offre et sa véritable valeur ! Inclus un formulaire de capture email pour que tes futurs clients y laissent leurs coordonnées.

Crée ensuite une publicité sur le(s) support(s) où tu penses que ta cible se trouvent (Facebook, Instagram, LinkedIn, etc.). Cette publicité doit contenir un lien qui renvoie sur ta landing page. Ne mets pas de gros budget dans un premier temps. l’idée, c’est de tester le marché et si tu es sur la bonne cible. Il est même possible que tu fasses déjà quelques ventes.
Mesure tes résultats simplement : Plus tu as de personnes qui t’ont données leurs coordonnées et plus tu as de personnes intéressées par ta future offre à venir. De plus, tu te retrouves avec un fichier prospects à contacter pour vendre ton offre au format MVP ou une fois qu’elle sera plus avancée !

JOUR 2 et 3 : Mets en place tes outils !

Au bout de quelques jours, tu auras tes premiers retours grâce à ta landing page. Il va falloir mettre en place tes outils pour continuer le lancement de ton offre et attirer plus de clients.

Ton camp de base : Site web.

Une landing page c’est bien, un site web c’est mieux. Le but de ta première landing page est de lancer ton offre pour voir la réaction de ta cible. Le site web sera le lieu où les prospects peuvent se rendre pour avoir l’ensemble des infos dont ils ont besoin pour passer à l’acte d’achat (ou à minima te laisser leurs coordonnées).

Toutes tes futures landing pages, tes publicités et tes tunnels de ventes vont soit partir de ton site soit atterrir dessus.
Il n’a pas besoin d’être ultra beau et ultra design dans un premier temps. Tu dois par contre le rendre efficace. Il doit convertir un maximum de visiteurs en prospects, et un maximum de prospects en clients. Crée donc les pages suivantes :

  • Synthétise ta valeur et ton approche grâce à une page d’accueil
  • Présente ton entreprise avec une page de présentation du projet/équipe
  • Sois joignable avec une page contact
  • Construis des pages de ventes (une par offre)

Tu vas ainsi donner confiance à tes prospects qui vont en apprendre un peu plus sur toi. Si tu as une stratégie de contenus (écriture d’articles pour te faire référencer), ajoute alors une page blog.

ASTUCE GROWTH HACKING (coût : moins de 200€) : Sers-toi de WordPress pour créer simplement ton site (gratuit). Un bon thème sympa et design coûte environ 50€. Un hébergement avec un nom de domaine environ 100€ par an.

Capte tes premiers leads : Chat et pop-ups.

Ton camp de base est prêt ! Ton site web attire des visiteurs grâce à son référencement, mais aussi grâce aux publicités sur tes landing pages. Bien mais ne t’endors pas maintenant !

Il ne faudrait pas voir partir ces visiteurs durement acquis et les transformer en leads (c’est comme ça qu’on appelle un prospect sur le web) !

Ta landing page demande les coordonnées du visiteur à la fin. Ton site web lui, ne va rien demander… Tu dois donc installer des pop-ups (petites fenêtres qui apparaissent sur l’écran du visiteur pour l’inciter à laisser ses coordonnées). Lorsque cette fenêtre apparaît, elle doit proposer quelques choses d’intéressants pour que le visiteur se dise ce genre de choses :

  • “Tiens ! Je veux bien être tenu informé de l’actualité de cette offre, je vais laisser mon adresse mail. »
  • « Un fichier PDF en téléchargement qui va m’aider à voir plus clair et avancer, je vais laisser mon adresse mail”.

C’est donc à toi de réfléchir au contenu que tu souhaites lui proposer. L’objectif que tu dois avoir en tête : lui donner envie de te laisser son adresse email.

ASTUCE GROWTH HACKING (coût : gratuit) : ouvre un compte sur un auto-répondeur tel que MailChimp, Sendinblue ou encore MailJet. Ce genre d’outil va te permettre d’automatiser une séquence de mails à envoyer aux personnes ayant laissées leurs adresses email. Tes nouveaux leads vont donc être guidés selon une séquence d’accueil que tu auras créée.

Tu peux même adapter une séquence selon ce que fait le lead sur ton site. Mais se sera pour plus tard, quand ta machine sera suffisamment en place.

JOUR 4 : Encore plus de prospects !

Tu as réussi à attirer des leads grâce à internet mais n’oublie pas le monde réel. Même s’il y a une forte accélération de la captation de prospects par internet (et donc de ventes) ces dernières années, c’est dans la vie réelle que la majorité du business et des échanges se passent !

Mets en place un réseau de prescripteurs pour accélérer le lancement de ton offre. La meilleure façon de vendre, c’est d’avoir la confiance des prospects. Et quoi de mieux que d’avoir un réseau de prescripteurs en qui les prospects font déjà confiance où des clients satisfaits qui recommandent ton offre ?
Eh oui, internet permet d’entrer en contact avec des milliers de personnes, mais il s’agit de “liens faibles” car il n’y a pas de relations de confiance qui en découlent. Les liens forts s’obtiennent grâce à la confiance générée par des rencontres In real life ! Et pour générer des partenariats intéressants, il faut de la confiance.

Les entreprises en France génèrent plus de 85% de leur chiffre d’affaires en off-line en 2017.

ASTUCE GROWTH HACKING (coût : un pourcentage sur votre prix de vente).

Astuce 1 : crée ton réseau de prescripteurs en allant chercher des partenaires de confiance.

Ils vont te recommander auprès de leurs clients en contrepartie d’un pourcentage sur ton prix de vente (contrat d’apporteur d’affaires). Simplement, repère les entreprises qui partagent la même cible que toi et contacte-les. Internet et les réseaux sociaux permettent de trouver ces informations.

Astuce 2 : Fréquente les réseaux.

Réseaux business ou encore soirées business pour rencontrer des partenaires ou des futurs clients ! Un petit secret si tu es timide et que tu n’oses pas aller voir les personnes présentes :

  • essaie de savoir qui vient à la soirée
  • ajoute-les sur LinkedIn en leur disant que tu seras ravi de les voir lors de cet événement
  • va les voir directement sans appréhension, ils viendront peut-être d’eux-mêmes à toi 😉

Astuce 3 : met en place un système de parrainage.

L’objectif est de transformer tes premiers clients en ambassadeurs pour qu’ils t’aident à développer tes ventes ! Il est dur d’obtenir la confiance de tes premiers clients car personne ne leur avait parlé de toi. Ils ont pris le risque et ça a marché pour eux : se sont des pionniers. Malheureusement, beaucoup de clients potentiels ne franchiront pas le pas sans être certains que tout ira pour le mieux.
Sers-toi maintenant de la satisfaction de tes quelques premiers clients pour convaincre. Ce sera beaucoup plus facile aux autres prospects de te faire confiance s’ils ont entendus du bien de toi ! Comment ?

  • En leurs demandant d’écrire un avis positif sur toi (sur Google, sur ton site, etc.)
  • En créant un système de parrainage. Tu vas ainsi donner envie à tes clients de parler encore plus de toi. Car en plus d’être satisfait, tu vas les récompenser (par exemple en leurs offrant 20€ sur la prochaine commande, en leur offrant un service, etc.).

JOUR 5 : Améliore ton système.

N’arrête jamais d’améliorer ton système. Ce cinquième jour doit te servir à mettre en place toutes les métriques pour comprendre tes actions et leur réussite ou non.

Est-ce que tes clients sont “on-boardé” correctement (passage de lead à client) ou y a-t-il une déperdition ?
Gagner des clients c’est bien mais encore faut-il les garder. Quelle est ton niveau de rétention de clients ? Si un pourcentage trop important de clients ne restent pas chez toi alors demande leurs pourquoi ils ne restent pas.
Combien de visiteurs obtient ton site chaque mois ? Combien de mails arrives-tu à capter sur l’ensemble de ces visites ?

Tu comprends la logique ? Tu dois créer tes propres statistiques et métriques pour t’améliorer sans cesse et faire du lancement de ton offre une véritable réussite !

Chez Bande d’Entrepreneurs, l’équipe est constituée d’entrepreneurs et freelances ayant vécus ces problématiques ! Nous avons donc créé des formations adaptées justement pour t’aider à aller plus vite. Tu éviteras plus facilement de commettre certaines erreurs lors du lancement de ta première offre. Contacte-nous pour obtenir notre aide et plus de conseils !

felis tristique lectus leo. massa id ut ut non

Pin It on Pinterest

Share This