⏱ Temps de lecture : 5 min.
[Total : 1 Moyenne : 5]

Il y a un an, j’ai pris la décision de lancer mon entreprise ! C’était mon idée et j’en étais hyper fière. J’étais tout autant excitée qu’apeurée.
Devant moi, je voyais une montagne de choses à accomplir avant de toucher le St Graal d’avoir un premier client. La route semblait longue, sinueuse et sans fin ! J’aurais pu rester tétanisée en bas de cette montagne, et il y a des jours où encore je décide de faire une pause dans mon ascension pour reprendre mon souffle. Pour agir, il a fallu que je construise un plan d’action qui me permettra d’avoir rapidement des résultats (petits et grands) pour continuer sur ma lancée et à mon rythme.

Je ne vais pas faire un article uniquement pour me raconter, je vais tenter de te faire comprendre qu’entre l’idée d’entreprise et l’action d’entreprendre il y a des étapes et des embûches, mais que tant qu’il y a du mouvement tu es sur la bonne route !

De l’idée d’entreprise

Il est scientifiquement prouvé qu’un individu peut avoir entre 50 000 et 70 000 pensées par jour. Dans tout ce remue-ménage, nous prenons environ 6000 décisions par jours. Certaines de façon automatique comme “ Ai-je faim? Oui ! Je vais manger”. D’autres sont plus réfléchies et peuvent être bloquantes.
Il est réellement difficile de jongler entre l’engagement, la motivation, la peur, le stress, la confiance et la culpabilité de l’inaction, etc. Tu comprends bien que c’est un joyeux bazar dans notre cerveau, et d’autant plus que toi, tu viens de décider de créer ton entreprise.

Alors, par où commencer ?

Simple: Tu t’arrêtes sur une seule idée de service/produit pour te spécialiser. C’est bien l’étape la plus importante et la plus difficile. Mais tu verras, par la suite tu vas pouvoir te développer et proposer de nouvelles choses. Tu vas évoluer avec ton entreprise. Basique .

Simple: Tu prends ton plus beau carnet et tu notes ce que tu fais et pourquoi tu le fais. C’est ce que nous allons appeler ton fil rouge d’entrepreneur. Cela englobe tes valeurs, tes compétences et surtout c’est ce qui va te motiver. Basique.

Simple : Sur ce même carnet (ou alors ton application Note si tu préfères) tu vas écrire où tu en es, qu’elles sont tes besoins. C’est ce qui va dessiner les étapes à franchir. Basique.

Bon, j’exagère, il n’y a rien de simple ni de basique. C’était simplement pour détendre l’atmosphère et pour désacraliser ton entrée dans le monde de l’entrepreneuriat.

À l’action d’entreprendre.

Tu vas devoir t’investir entièrement dans ton projet. Tu dois garder en tête que c’est ton désir le plus fort et que pour l’atteindre il va falloir t’engager totalement. Tu vas vouloir abandonner et contourner certains problèmes. Mais non ! Si c’est ce que tu veux vraiment, il ne faut rien lâcher et toujours être en mouvement. Même en tout petit mouvement.

Je t’ai parlé d’engagement. C’est presque un mariage entre toi et toi-même. Mais cet engagement doit être un juste équilibre entre :

  • Ta tête : ce que tu penses
  • Ton coeur : ce que tu ressens
  • Ton corps: ce que tu fais, comment tu agis
À lire également :  Quels sont les investissements du Freelance ?

Tout doit être aligné pour pouvoir répondre aux questions les plus difficiles que tu te poseras. Et aussi, pour ne pas baisser les bras à la première difficulté.

Alors qu’est-ce que tu dois faire ?

Prends du plaisir à travailler sur ton projet. Tu es en train de construire quelque chose qui te ressemble ! En plus, le plaisir va générer de la motivation, et donc tu auras encore plus envie de t’engager !

Il existe trois leviers d’engagements:

  • Ce qui te motive
  • La confiance que tu as en toi, et dans ton projet
  • Ton adaptabilité

Et c’est tout ça qui te met en mouvement ! Bien connaître tes motivations va permettre de développer ta confiance et de t’adapter plus facilement face aux changements (parce que tes jours et tes nuits ne vont pas se ressembler, et c’est bien ça le meilleur !)

En résumé
  • Tu prends ta décision
  • Tu t’engages pour respecter ta décision
  • Tu agis pour avancer ton projet

Et tu ne lâches rien. Même quand c’est difficile, long et usant. Retourne-toi quelques instants (c’est une image) et relis tes notes dans ton super beau carnet du début. Tu vas voir que tu as avancé. Tes échecs seront tes réussites. Tant que tu es dans le mouvement régulier, intelligent et organisé, tu es sur le bon chemin pour gravir ta montagne ! Keep it up !

Et moi ?

Oui parce qu’au début de l’article je parlais de moi, façon l’entrepreneuse qui roule sa bosse. Mais il faut que tu saches qu’aujourd’hui j’ai le dos bloqué, je travaille allongée dans mon lit. Alors, autant dire que de l’idée à l’action il y a beaucoup de douleur physique, mais quand même, il y a du mouvement ! Et qu’avant d’écrire cet article je me disais que je n’étais personne pour te dire de passer à l’action, surtout, quand moi-même je suis immobile. Sauf que j’ai repris mon carnet de notes et j’ai relu tout ce que j’avais vu, fait et entrepris depuis la création de mon entreprise. Il y a un an, j’étais exactement à la même place que toi qui lis cet article. Alors courage tu vas y arriver !

Si tu veux un peu de soutien, écris-moi en commentaire ton idée, ta décision, ton plan d’action et ce que tu vas faire demain pour engager ton projet !👇🏻

sed Lorem porta. libero. Phasellus libero

Pin It on Pinterest

Share This