⏱ Temps de lecture : 5 min.
[Total : 0 Moyenne : 0]

Devenir son propre patron, cela demande un certain nombre d’ajustements dans sa vie, et dans ses méthodes de travail. Terminé les réunions chaque semaine et les ordres pour nous dire quoi faire, et dans quel objectif. Maintenant, tu es le seul maître à bord, et il va falloir un minimum d’organisation en tant qu’entrepreneur pour ne pas couler !

Devenir son propre patron, une sacré responsabilité !

C’est officiel, tu es désormais entrepreneur. Tu le sais, le nombre de choses à faire pour faire vivre ton activité sont innombrable, et tu te demandes même comment tu vas bien pouvoir t’en sortir.

La première erreur de beaucoup d’entrepreneurs, c’est de vouloir être sur tous les fronts, pour toucher un maximum de monde. Par conséquent, les journées ne sont pas assez longues, et tu te retrouves le cerveau débordé par tout ce que tu dois faire, et tu t’y perds !

Nous sommes tous passés par là et nous avons tous cherché parmi plusieurs méthodes pour nous organiser. Le problème, c’est que c’est aussi un travail qui demande du temps et de l’énergie que de trouver la bonne méthode. Tu peux rapidement y passer trop de temps, et donc te séparer de tes vrais objectifs !

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un tronc commun que nous devrions tous utiliser. De cette manière, je t’assure te donner les clefs pour :

  • Vider ton cerveau et donc pouvoir respirer de nouveau
  • Connaître à l’avance toutes les tâches que tu as à réaliser
  • Être en mesure d’avancer plus rapidement, même sur les tâches de fond que tu recules sans arrêt

Définir ses objectifs

Lorsque l’on parle de définitions d’objectifs, on ne parle pas de simplement préciser :

  • Je vais gagner X € par mois
  • Je souhaite travailler x heures par semaine

Non, l’idée est d’avoir un gros objectif comme ceux-ci, mais que tu vas pouvoir découper ensuite en plus petits objectifs pour l’atteindre. Par exemple, si nous reprenons l’exemple « Gagner 2 000 € par mois », il va falloir trouver comment y parvenir, quoi mettre en place et quand !

  • Je veux gagner 2 000 € par mois
    • Je dois développer ma clientèle
    • Je dois prospecter et/ou développer ma présence en ligne
      • Je dois rédiger 2 articles par semaine et faire vivre mes réseaux sociaux
      • Je dois rédiger des articles invités pour gagner en visibilité
      • Je dois développer mes offres
      • Je dois travailler des revenus à côté
      • Etc.

L’idée, c’est de déterminer ce que tu souhaites atteindre et comment tu souhaites l’atteindre.

Une to do list pour vider ton cerveau

Vient ensuite le moment de répertorier l’ensemble de ce que tu as à faire dans une to do list. Grâce à cette action, tu vas parvenir à te libérer l’esprit de toutes ces choses qui te prennent de l’énergie rien qu’à y réfléchir.

À lire également :  Comment réussir à déconnecter en tant que Freelance ?

Tu remarqueras que cela peut souvent te bloquer, et même t’empêcher de dormir sereinement. Pourtant, en travaillant un to do list chaque semaine, tu vas être en mesure de retrouver ta sérénité et de savoir exactement toutes les tâches que tu as à faire — tout en te créant une sorte de contrat avec toi même.

Pour ma part, je m’arrange également pour revenir régulièrement sur ma to do list. De cette manière je peux rajouter des éléments pour être certaine de ne pas oublier ; tout en m’assurant de les intégrer quelque part dans mon planning.

Parce que c’est ça le piège : penser à une action qui pourrait faire toute la différence dans ton business, mais ne jamais prendre le temps de la mettre en place.

Planifier sa semaine à l’avance

Il est maintenant temps de reprendre l’intégralité des points listés et de les éclater sur la semaine. Il ne tient qu’à toi de savoir comment tu veux travailler chacune de tes tâches. Ceci dit je te conseille de hiérarchiser ta semaine et tes journées en fonction de tes temps de concentration.

Personnellement, je suis efficace le lundi et le mardi. Le jeudi et le vendredi, je ne suis plus bonne à grand-chose ! Par conséquent, je concentre le travail qui me demande beaucoup de concentration en début de semaine.

De la même manière, je suis très efficace le matin, mais je sais que l’après-midi je suis plus au ralenti. Je vais donc intégrer des choses plus opérationnelles, ou un temps de sieste/lecture par exemple, pour avancer tout au long de ma journée sur différentes tâches !

L’idée, c’est de faire en fonction de soi ! On est soi du matin, soi du soir, donc en ayant la chance d’être en à son compte c’est le moment de se sortir de l’idée du 8 h-18 h pour trouver le rythme qui nous convient le mieux.

Tu n’as plus qu’à remplir ta semaine, et refaire ta to do list le vendredi (ou le week-end au calme) pour en attaquer une nouvelle. Tu verras qu’en seulement une semaine, tu auras réalisé beaucoup plus de travail qu’en un mois sans organisation. 😉

Aenean dapibus consectetur vulputate, Aliquam ut id ipsum leo. diam adipiscing

Pin It on Pinterest

Share This